Ton entretien, tu prépares bien :
Les dix commandements du recrutement

 

main01

Un entretien d’embauche,
ça se “bûche”.

Vous informer sur l’entreprise dans laquelle vous postulez vous évitera de passer pour un “touriste”. Et c’est d’autant plus facile qu’aujourd’hui les sites web des entreprises regorgent d’informations et données sur celles-ci : son histoire, son marché, ses valeurs, sa philosophie… souvent tout est là. 
Renseignez-vous également sur la nature, les compétences requises et les missions du poste auquel vous prétendez ; c’est toujours bon de savoir de quoi on parle ;-) 

Jetez un œil également à la page Facebook et LinkedIn pour vous faire une idée sur l’ambiance et l’esprit qui règne dans l’entreprise.

 

main02

Soigner son dress code pour éviter
de se faire tailler un costard

Lors d’un entretien de recrutement, “l’habit fait un peu le moine”.

Alors quand on sait que vous serez jugé à “55 % sur votre apparence, 38 % sur la gestuelle et seulement 7 % sur vos propos” (selon les agences conseil en image), mieux vaut soigner votre apparence.

Présentez-vous sous votre meilleur jour et adaptez votre tenue au poste visé. Prêtez une attention particulière à vos chaussures ; Chaussures de ville ou sneakers, peu importe pourvu qu’elle soient clean ! 

 
 

main03

Soyez-vous même
(être un autre, c’est déjà pris !)

“Venez comme vous êtes” clame une célèbre marque de burgers.

C’est également vrai pour un entretien d’embauche. Vous seul connaissez votre valeur, vos qualités et capacités. Mettez-les en avant en restant naturel (évitez les superlatifs), soyez honnête et tout se sera passera bien. 

 

main04

À fond
la forme ! 

Tout bon recruteur vous le dira : même avec le meilleur C.V. du monde et une tenue vestimentaire impeccable, si vous ne mettez pas la forme, votre discours sera inaudible.

Pensez à maîtriser votre gestuelle (surtout vos mains), à bien poser votre voix, à vous tenir droit et regarder le recruteur. Et sourire est un signe d’enthousiasme auquel votre interlocuteur-trice sera sensible. L’ensemble de ces comportements démontrera votre motivation et augmentera vos chances.
 

 
 

main05

Si vous avez l’envie de décrocher la lune,
l’entreprise vous fournira l’échelle !

Vous avez de l’ambition ? Vous êtes plus “coureur de fond” que “sprinter” ? Des qualités appréciées chez les recruteurs !

Alors n’hésitez pas à montrer votre motivation et votre souhait d’évolution au sein de la société (donc vous impliquer sur le long terme). Si vous souhaitez tirer l’entreprise vers le haut, soyez certain qu’elle s’en souviendra.

 

main06

C’est une bonne question,
je vous remercie de me l’avoir posée...        

Vous venez de finir la présentation de votre parcours professionnel quand le recruteur vous pose la question que vous redoutiez tant : “parlez-moi de vous…”

Pas de panique, cette question cherche plus à tester votre capacité à synthétiser un discours qu’à savoir si vous pratiquez l’aquaponey ou aimez la poésie khazahk. Inutile de faire un long discours, soyez bref clair et vendeur. Le recruteur s’intéresse davantage à la manière dont vous parlez et présentez vos centres d’intérêt, vos pratiques culturelles et sportives qu’à la nature de vos loisirs.

 
 

main07

ça balance pas mal par ici,
ça balance ici...      

Lors d’un entretien, il existe une zone rouge dans laquelle il est dangereux de s’aventurer : le dénigrement de son ancienne entreprise ou anciens collègues.

Cherchez toujours à légitimer vos choix de carrière par des arguments professionnels, une ambition personnelle…

N’oubliez pas que si vous dites du mal de votre employeur précédent, le recruteur pensera que vous pourrez en faire de même avec son entreprise.   

 

main08

Laissez une bonne
dernière impression 

A l’instar des artistes, vous devez soigner votre sortie. Si la première impression est souvent la bonne, pensez également à mettre un terme à l’entretien par une image positive. Avant de prendre congé de votre interlocuteur-trice, n’hésitez pas à poser des questions (prenez des notes des points à approfondir lors de votre entretien) ; c’est un signe d’implication et de fort intérêt au poste ou à la société.

En partant, remercier le recruteur et les personnes que vous avez croisés. Un mail envoyé le lendemain de l’entretien et un appel téléphonique la semaine suivante témoignent de votre motivation.

 
 

main09

La bonne
e-réputation 

Dans une ère où chacun laisse des traces dans les réseaux sociaux (qui n’oublient rien), il est primordial de veiller à sa e-réputation.

N’hésitez pas à travailler vos profils sur les réseaux sociaux professionnels et personnels tout en essayant de vous démarquer pour créer la différence.

 

main10

la ponctualité,
la politesse des rois

Nous savons que c’est du bon sens et que cela va de soi mais soyez ponctuel à votre entretien d’embauche. Anticipez les imprévus (embouteillages, pannes et retards des transports en commun…) dans la mesure du possible et si vous devez arriver en retard, prévenez immédiatement l’entreprise ou votre interlocuteur·trice en vous excusant.

Citez la raison de cet empêchement s’il est externe, ça peut arriver à tout le monde d’être bloqué.